Il faut forcer le progrès

Aujourd’hui j’ai envie de partager un avis, un constat.

Je vois deux problèmes majeurs qui appellent une amélioration, un progrès :

  • les inégalités d’accès des humains à une bonne qualité de vie (nourriture, santé) ;
  • le réchauffement de la planète et tous les inconvénients qui s’en suivront, pour la vie.

Dans ces deux cas, les efforts que des individus demandent à d’autres individus, essayant de les sensibiliser, les mobiliser, les faire agir dans le sens du partage et de la clémence pour la vie, me semblent très inefficaces. D’ailleurs, quand on essaye de se raisonner soit-même pour faire un effort (dont on a le sentiment que c’est une goutte d’eau dans l’océan), une fois sur deux, on laisse tomber (enfin moi, en tout cas !).

Ainsi, je crois que nous progresserons vraiment quand des lois nous y contraindront. Donc, quand les gouvernements mettront ces lois en place. Il faut donc agir sur les gouvernements pour obtenir des lois qui nous forceront à aller dans le bon sens, plutôt que d’essayer d’influencer ses proches, ou même soit-même.

Publicités